Quatre quoi? 4K!

Au-delà de son grand potentiel pour certains jeux de mots douteux, la « 4K » (diminutif anglophone de « 4 000 »), se veut l’appellation courante pour l’ultra-haute définition, une résolution censée damer le pion sous peu à la haute définition, déjà bien installée dans nos salons.

En des termes simples, les téléviseurs conçus pour l’ultra-haute définition présentent une résolution quatre fois plus importante (soit 3840 par 2160 pixels) que la haute définition traditionnelle.

Concrètement, avec quatre fois plus de pixels qui forment votre vidéo, émission de télévision ou long-métrage, l’image sera donc plus détaillée et plus nette, et ce, surtout à une distance réduite de votre écran.

Déjà la révolution?

Sur papier, voilà un avancement technologique plus que réjouissant pour les cinéphiles, les mordus de télévision et les créateurs de contenu vidéo comme nous.

Cela dit, est-ce qu’en 2017 la révolution « 4K » est déjà bien en marche dans les foyers, de même qu’au sein de l’industrie?

Pas totalement… mais ça ne saurait tarder.

Ainsi, ce qu’il est essentiel de comprendre, c’est que pour le moment, le taux d’adoption de cette nouvelle résolution est encore faible, notamment en raison du peu de contenu offert en ultra-haute définition.

Même si vous courrez vous acheter demain matin le nec plus ultra des téléviseurs, vous n’aurez qu’une poignée de séries et de films tournés en « 4K » à vous mettre sous la dent par le biais de Netflix, de même que quelques jeux vidéo, si votre ordinateur ou votre console vous le permet.

Cependant, l’avenir semble plutôt rose pour l’ultra-haute définition. De ce fait, les téléviseurs « 4K » sont de plus en plus abordables et la sélection de contenu adapté croît lentement, mais sûrement.

Et bien qu’il ne s’agisse pas d’une révolution aussi marquée ou impressionnante que l’arrivée de la haute définition lors de la dernière décennie, la « 4K » est définitivement en train de s’imposer comme la prochaine résolution dite « standard » pour le contenu vidéo et télévisuel.

Des souvenirs en ultra-haute définition

Maintenant, à la lumière des derniers paragraphes, est-ce vraiment utile en 2017 pour une entreprise, un couple ou une famille à la recherche d’une vidéo d’opter pour une production en ultra-haute définition?

Peut-être pas encore si l’on vous charge un important surplus (ce qui n’est heureusement pas notre cas). Toutefois, pour le même prix, une vidéo en « 4K » vous permettra de conserver vos souvenirs ou de préserver votre message dans un format qui sera plus longtemps actuel et adapté aux supports pour la visualiser.

Surtout que dès aujourd’hui, la grande majorité des appareils mobiles et plusieurs ordinateurs portables, dont ceux marqués de la célèbre pomme, offrent déjà une résolution supérieure à la haute définition.

Comme quoi l’avenir est souvent plus proche de nous que nous le pensons!

Et vous, possédez-vous déjà un téléviseur prêt pour la vague prochaine d’ultra-haute définition?

 

Par Raphaël Lavoie

Partager sur :